Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les aventures d'Albane en Antarctique
Afin que vous puissiez partager mon expérience!

Le dernier mois d’hivernage

Albane

Le mois d’Octobre est à la fois très long et trop court. Très long parce qu’on attend la fin, l’arrivée des premiers estivants, des nouvelles têtes, des fruits et légumes frais (tant attendus), la préparation de nos vacances et surtout le retour auprès de nos proches. Trop court car on a encore tellement de choses à faire pour préparer la campagne d’été, car on a encore tellement choses à finir, car on veut profiter de nos derniers instants sur le continent blanc et surtout profiter des derniers instants avec nos amis hivernants avec lesquels nous sommes devenus très proches.

Comme je vous le disais dans l’article précédent, nous avons commencé le mois d’Octobre par une tempête de 3 jours, beaucoup de vent, beaucoup de congères et donc beaucoup de coups de pelles donnés pour récupérer nos expériences ou pour ouvrir nos shelters. Très physique ! Certains de mes instruments sur la tour n’ont pas résisté et je pars à la recherche de quelques morceaux d’anémomètres aux alentours de la tour.

Je continue d’écrire mon rapport de stage, j’avance très doucement cela-dit, entre le travail et les tâches quotidiennes de vie en communauté. Mon neveu marche depuis quelques jours, je suis très contente, il est tellement mignon il marche avec les bras en l’air.

Le premier samedi du mois, avec Elio, Yann, Simonetta, Christophe, Simon et Anne-Marie, nous installons notre arbre aux voyageurs et fixons la trace de notre passage à Concordia. Nous voulions faire un basket ou un volley dehors le dimanche mais malheureusement il a trop de vent, à la place direction salle de sport mais c’est moins fun évidement.

Le Mercredi 9 Octobre, je suis de cuisine, du coup je me lève très tôt pour avoir le temps de faire une partie de mon travail (l’autre partie étant reportée au week-end du coup) et arriver en cuisine pas trop tard. Christophe m’aide en cuisine car il aime vraiment cuisiner, et d’ailleurs heureusement, car pour ce que j’avais prévu, je n’aurais pas eu le temps de finir à temps si j’avais été toute seule. Et surtout, je ne sais pas vraiment couper la viande (directement sur l’os). Au menu du midi : empanadas d’agneau et aubergines, pâtes spécialité Christophe, ratatouille et roulés Nutella et confiture. Au menu du soir : un tagine de bœuf aux courgettes accompagné de pommes de terres sautées et cake au citron et fleur d’oranger. Après cette journée bien remplie (travail, cuisine, ménage) je me couche tôt !

Le Samedi 12 Octobre, nous commençons un de nos derniers gros défis avec Elio, Yann, Simonetta, Christophe et Simon, un igloo de 4m de diamètre à la base et qui fera au final plus de 3m de haut. Nous avons vu un peu grand sans aucun doute, notre défi est de réussir à le finir avant la campagne d’été. Notre médecin ESA nous rejoint, au début nous pensions pour nous aider, mais en fait non, pour prendre des photos de lui et de l’igloo uniquement… halala ces héros polaires !

Le vent revient encore une fois, du coup on recommence les coups de pelles aux shelters, décidément on n’est vraiment pas chanceux avec le mois d’Octobre. Je dois prendre 10 échantillons de neige de surface également et face au vent ça n’est vraiment pas très agréable, mais au moins les températures remontent c’est déjà ça.

L’équipe habituelle (Simon, Yann, Simonetta, Christophe, Elio et moi) on organise une soirée en dehors de la base, au workshop EPICA, du coup on prépare toute la nourriture (crêpes, apéritifs, viande, desserts etc.) le vendredi soir pour que tout soit prêt le samedi soir et qu’on puisse profiter d’une petite baisse du vent pour faire une pétanque dehors accompagnée d’un bon vin chaud. Avant d’aller à EPICA, on continue notre igloo surnommé « la cathédrale de Concordia » car on a vu trop grand ! Pendant la soirée autour du poêle, nous jouons, discutons et buvons un verre avec Anne-Marie, Bruno et Evangelos qui nous ont rejoints (les autres sont tous restés à la base pour diverses raisons). Cette soirée était bien agréable, sortir un peu de la base en dehors du travail, avoir l’impression de passer un week-end à la campagne, ça fait du bien.

Le Dimanche, le vent est tombé, on peut donc se rendre sur la tour avec Simonetta pour contrôler, réparer et nettoyer nos instruments météorologiques. On profite de la présence du skidoo pour aller à EPICA ranger la soirée de la veille.

L’été arrive, ça se sent, on commence tous à ranger nos chambres, commencer nos malles, remettre nos combinaisons d’été (d’ailleurs c’est plus agréable, elle est plus légère et comme c’est une combinaison entière, on a plus d’ampleur dans nos mouvements !)

Nous continuons notre igloo un peu chaque soir après manger quand le vent nous le permet. Simon notre mécano réussi à redémarrer les engins de déneigement après 9 mois d’hibernage, oui les engins hibernent sous une bâche eux ! Il va pouvoir commencer le déneigement (en plus avec tout le vent qu’il y a eu, des congères de près de 2m se sont formées autour de la base) et préparer la piste pour le premier avion, normalement prévu pour le 6 Novembre !

La dernière semaine avant l’arrivée supposée des estivants (ou des envahisseurs !) est consacrée à la remise en configuration campagne d’été de la base, à la construction de notre igloo (le jeudi 31 octobre on a enfin réussi à le finir, il fait plus de 3m de haut ! impressionnant, du coup on plante notre drapeau DC-9 à son sommet), au déneigement des tentes du camp d’été ainsi que du camp d’été lui-même. Comme vous le savez tous, dans une collocation, il y en a toujours qui en font plus que d’autres, je vous laisse deviner qui a réellement aider et qui ne l’a pas fait sans que cela les préoccupe ou leur laisse un petit sentiment de culpabilité. Contrairement à ce à quoi on pourrait s’attendre, les « jeunes inexpérimentés » sont bien plus responsables, autonomes, preneurs d’initiatives et motivés que les « adultes expérimentés » que l’on doit prendre par la main à chaque fois que quelque chose doit être fait ou tout simplement leur rappeler les principes de vie en communauté et qui ont aussi toujours des bonnes excuses pour ne pas aider et ne rien faire ! Avec Elio, cette dernière semaine est aussi consacrée au gros ménage du labo et au rangement. En plus de notre travail quotidien et des tâches de vie commune, nous sommes 6 (Elio, Simon, Simonetta, Yann, Christophe et moi) à remettre en place la base (self, living-room, salle vidéo, préparation des chambres libres, ménage et literie etc.) et à aider l’équipe technique comme il se doit pour le déneigement et l’accès aux entrées du camp d’été.

Après ces journées bien remplies, nous décidons le samedi soir de nous retrouver à l’igloo (les constructeurs) pour fêter ça et l’inaugurer un buvant un verre. Nous n’y restons pas très longtemps cependant car le soir les températures descendent encore en dessous de -50°C. J’apprends dans la soirée que je suis Tante pour la deuxième fois, une petite Sixtine, la petite sœur de mon neveu Cosme ! Je suis aux anges, ces nouvelles me rendent un peu nostalgique de la maison, je veux rentrer mais en même temps la fin de mon aventure en Antarctique approchant me serre le cœur.

Les six mêmes personnes ont décidé d’organiser un repas de fin d’hivernage, dernier repas que l’on peut faire tous les 15. Nous cuisinons donc tout le dimanche après-midi pour servir un repas à l’assiette digne d’un repas de Noël préparé par des cuisiniers professionnels. Le trou normand nous a bien aidé à digérer, nous n’avions pas mangé autant depuis le dernier Nouvel An ! Certaines personnes encore une fois, ne sont pas capables de mettre de côtés leurs rancœurs et dire merci ou même aider pour la vaisselle, mais bon, ces personnes là sont celles qui n’auraient jamais du faire un hivernage à Concordia et nous le savons, pire que ça, nous nous attendions même à ce genre de comportement. C’est dommage cela-dit.

L’avion était censé arriver aujourd’hui le 6 novembre, mais comme le temps est mauvais sur la côte, la campagne d’été ne commencera pas aujourd’hui ! Cela me laisse un soir de plus pour faire skype avec ma famille avant que l’on ne soit trop nombreux sur la base (je vais enfin rencontrer Sixtine ma nièce !) et aussi un jour de plus pour vous écrire. Je pense que cet article sera un de mes derniers, je tenais à vous remercier de m’avoir suivi et soutenue pendant cette aventure extraordinaire. Et grande nouvelle aussi, j’ai gagné le concours du meilleur blog 2013 organisé par l’Amicale des Missions Australes et Polaires Françaises, nous étions huit en compétitions, je vous laisse aller sur leur site pour découvrir les blogs des mes concurrents qui sont très intéressants et montrent de magnifiques paysages !

Je vous embrasse tous très fort et vous laisse en vous proposant de lire le dernier mail « Radio Concordia » écrit par Christophe.

Albane

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Hey, bonjour à tous, bienvenu au point "hebdomadaire", de la vie normal mais pas ordinaire, de Concordia !

Donc, voilà, on y arrive, c'est la fin.

Je suis parti le 28 novembre 2012 de Paris. Arrivé à Hobart 30 heures plus tard, je prends l'Astrolabe pour l'Antarctique et DDU. Quelques icebergs et morceaux de banquises après (10 jours) j'arrive à DDU. Là, on reste bloqué une semaine à cause du mauvais temps et de problèmes sur les avions. Pas grave, on y voit manchots, phoques, côte Antarctique et des bretons, partout des bretons ! Le 20 décembre, je prends un Bassler (un avion qui doit avoir une cinquantaine d'année, un classique ici..) pour Concordia. Une campagne d'été et un hiver plus loin, nous voici le 23 octobre 2013 et dans moins d'un mois je retrouve la civilisation.

Le premier avion est prévu pour le 6 novembre (environ, ici c'est la météo qui commande). Il y aura 4 ou 5 techniques à son bord, mais surtout... des fruits et légumes frais! S'en suivront 3 avions environ jusqu'au 19 novembre (techniques, scientifiques et produits "frais", faut pas oublier qu'on parle de légumes Néo-zélandais...).

Le 18 novembre, environ, je partirai d'ici avec un Twin-Otter ou un Bassler, direction Mario Zucchelli Station, la base estivale des italiens sur la côte. De là, le 19, décollage à bord d'un C130 pour Christchurch ! C'est ainsi que va se finir cette histoire. Adèle me retrouve le 25 novembre, et on rentre sur Paris le 20 décembre.

D'ailleurs, si j'arrive bien le 19 à Christchurch, je pourrai voir Suède-Portugal à 9h00 le 20 !!!! Et ça, ça c'est de la méga boulette ! Le retour à la civilisation se fera sous le signe de la coupe du monde ! Yes ! (Si si, en ce moment, je ne pense qu'à ça, être sûr d'arriver à temps à Christchurch....)

Le soleil est là, bien là (le dernier couché de soleil est mardi prochain). Mais, ce que je veux maintenant, c'est un arbre, une bonne bière fraîche, piquer une tête dans l'océan, un bédo et un bon restau (j'attendrai peut être Paris pour ça...) et ma femme (of course), voir un film au ciné, un concert... Tout me manque !

Quand même, je pense que j'aurais la gorge serrée au moment de quitter cet endroit... J'ai offert un an de ma vie à l'Antarctique et un programme scientifique mal pensé, ou bien l'Antarctique m'a laissé vivre chez lui pendant un an, enfin un truc comme ça quoi.

Le plus gratifiant, en fait, c'est surtout d'avoir été capable de bien vivre cette expérience, d'avoir été capable de partir un an. Le froid, tout ça, vient en second dans l'histoire. L'hivernage, c'est surtout une expérience humaine très intense.

Les astronautes, avec leurs 6 mois de mission, qui peuvent être rapatriés en moins de 48h en cas de gros problèmes (ici, impossible pendant l'hiver), peuvent aller se rhabiller. C'est nous les héros, bon dieu !

En attendant, on vit nos derniers instants ici, ensemble. C'est-à-dire, avec les gens qu'on aime bien, qu'on ne verra plus. Depuis un mois, on s'est fait nos flèches, une soirée crêpe au workshop EPICA (une tente qui date du gros forage fait ici il y a plus de 10 ans) un peu comme à la campagne (autour d'un poêle), on fait notre Igloo, etc. En gros, on s'occupe tous ensemble, histoire de se marrer et de profiter de ces personnes qui nous ont fait passer un super hivernage. Je parle évidemment, d'Elio, Simon, Albane, Simonetta et Yann.

Et puis il y a les autres. Les gens qui n'ont pas leur place ici, vraiment. Ils sont soit névrosés, soit égoïstes, soit mauvais à leurs boulots, soit égocentriques, bref, tous les ingrédients pour faire un parfait hivernant qui, à un moment ou un autre, te cassera les couilles !

Le plus important ici, c'est de savoir se remettre en question. Ne jamais être trop sûr de soi...

Mais comme c'était prévu, cette expérience m'aura appris à les gérer ce genre de personne, au moins à les ignorer, et surtout à rester calme... Espérons que ça dure !

Les deux dernières semaines d'hiver seront consacrées à la faire la fête à la maison; avant que des méchants campagnards d'été viennent envahir notre espace; à la mise en service du camp d'été (le faire chauffer, faire les lits, déneiger, etc.) et préparer la campagne d'été en général. Pendant les deux semaines de campagne d'été il va falloir commencer les gros travaux sur le télescope avec les futurs hivernants (enfin s'ils arrivent avant que je parte... ce que je leur conseille, parce qu'apprendre à faire fonctionner un truc qui ne fonctionne pas, ça peut être long...) et puis faire la fête, encore et encore, avec de nouvelles têtes, pour fêter le départ!!

Bon, tout est dit, non ?

Ceci est plus que certainement mon dernier mail.

J'ai bien conscience que je n'aurai pas été trop bavard sur la fin et que la qualité des mails s'est détériorée. Le truc, c'est que pour vivre un hiver saint, il faut quand même essayer de se déconnecter du monde extérieur, de donner priorité à ce qu'il se passe ici, c'est trop difficile de jongler. Les personnes qui se sont le moins intégrées à la vie de la base, et qui ont sans doute passé un hiver peu palpitant, sont aussi celles qui se sont trop préoccupées de ce qu'il se passait en Europe et de ce que le monde extérieur pouvait penser d’eux.

Mais enfin, tout ça vous pourrez le voir et le comprendre dans un très bon documentaire qui sortira "bientôt"... (Oui, oui, tout est dans la boîte!)

Donc, on se voit dans deux mois.

Radio Concordia, c'est fini.

Je vous embrasse,

Christophe

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio
1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio

1à7/ Installation des flèches (1à3.Photos Christophe 4.Photo Elio 5.Photo Yann 6.Photo Albane 7.Photo Simonetta) 8à10/Photos Christophe: soirées Pictionnary) 11à20/ Construction de la Cathédrale de Concordia (11à15. Photos Christophe 16à18. Photos Elio 19&20.Photos Yann) 21&22/ Photos Christophe: Soirée EPICA 23/Photo Yann: Dernier coucher de Soleil 24&25/ Photos Christophe: Simon le bricoleur et Albane en glacio

Peiré 05/12/2013 15:05

Magnifique expérience et photos qui donnent envie de partager votre quotidiens. Je pense que l'on n'est plus le même quand on revient "sur terre"
Cordialement !
JF.

Piou 08/11/2013 11:23

Voilà je lis enfin ton blog, et vrai bien ton aventure bonne fin d'hivernage ma ptite (comme d'hab les photos déchirent)!

dos santos maria 06/11/2013 16:47

bem vindo a casa !!!!ca te esperamos ansiosos!!!vais ter muito que contar!!!bjs e ate breve . dos tios :manuel e cèu

RSS Contact